Première communion

« Nous allons tous à la messe parce que nous aimons Jésus et que nous voulons partager, dans l’Eucharistie, sa passion et sa résurrection ». Pape François.

Pourquoi est-il important de vivre la première communion ?

La première communion,  c’est recevoir pour la première fois le sacrement de l’Eucharistie.  Elle met en contact personnel avec le Christ en créant une relation intime.  Elle touche leur cœur de celui qui la reçoit en lui faisant prendre conscience que Jésus est tout proche. Elle invite au recueillement pour rencontrer le Christ et apprend à demander à Jésus son aide pour être meilleur.

A quel âge pour les enfants ?

La première communion exige une préparation sérieuse et suppose que les enfants comprennent bien ce qu’est l’Eucharistie. Le plus souvent elle a lieu à la fin de leur année de CM1.  Il faut que les enfants participent régulièrement à la catéchèse pendant trois ans

Quelles sont les conditions ?

La participation régulière à la messe dominicale constitue une expérience spirituelle exigée par l’Église pour accéder à ce sacrement. Au sein de la paroisse sont proposées des célébrations de l’eucharistie où les enfants sont plus étroitement associés. Ces célébrations font partie de la préparation indispensable.

Préparation de la première communion

La préparation se fait dans le cadre de la catéchèse. Mais en plus de cela, il y a aussi des étapes que les enfants sont appelés à vivre au cours de messes dominicales. Il y a aussi des rencontres spécifiques et un temps de retraite qui est programmé dans la proximité de la célébration des premières communions. La préparation comporte aussi l’expérience du sacrement de réconciliation. L’Église demande que ce sacrement précède la première communion.  Ce sacrement a,  en effet,  un caractère éminemment pédagogique et évangélique.

Rôle des compagnons d’Emmaüs

Les enfants qui se préparent à la première des communions sont invités à choisir un « compagnon d’Emmaüs ». Le compagnon d’Emmaüs est un chrétien de la paroisse qui se rend disponible avant ou après les eucharisties dominicales pour échanger avec l’enfant, l’écouter et répondre, si besoin, à ses questions. Il porte l’enfant dans sa prière et l’accompagne dans sa démarche.

Comment faire lorsqu’on n’a pas vécu la première des communions durant  son enfance ?
  • Pour les jeunes

Les jeunes collégiens ou lycéens qui souhaitent préparer la “première des communions” s’adressent à leurs responsables d’aumônerie.

  • Pour les adultes

Les adultes baptisés qui n’ont pas communié peuvent recevoir l’Eucharistie après un temps de préparation. Pour cela, il faut prendre contact avec la responsable du catéchuménat de la paroisse.

Contact
  • Stéphanie BOULET– Tél. 07 72 18 77 58

Les commentaires sont fermés.